Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Hariulfus

Rechercher

5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 05:33

 

Accueil » Edition Lens » Autour de Lens » Carvin et Alentours »

Une expo archéologique dévoile les trésors cachés des sous-sols !

Carvin et Alentours

Une expo archéologique dévoile les trésors cachés des sous-sols !

mercredi 21.09.2011, 05:16  - La Voix du Nord

 Les chercheurs ont découvert des vestiges datant de la période gallo-romaine, un passé noyellois jusqu'à présent insoupçonné. Les chercheurs ont découvert des vestiges datant de la période gallo-romaine, un passé noyellois jusqu'à présent insoupçonné.
| NOYELLES-GODAULT |

Début 2009, en préalable à la mise en oeuvre des travaux de la future résidence de la Fonderie, rue Joseph-Fontaine,

 

des fouilles préventives ont été réalisées par le service archéologique de la communauté d'agglo du Douaisis. Et là, bingo, les chercheurs ont découvert dans les sous-sols de véritables vestiges datant pour certains de la période gallo-romaine.

 

La découverte d'un passé noyellois jusqu'à présent insoupçonné jaillit alors des abysses de la terre. Éric Compagnon a dirigé les fouilles et s'est exprimé lors de l'inauguration d'une exposition qui durera jusqu'au 21 octobre.

Vingt-trois inhumations

« Ces fouilles ont permis d'étudier précisément l'occupation du site depuis la période gallo-romaine (fin du Ier siècle avant JC) jusqu'à l'époque Carolingienne (IXe siècle après JC). L'époque antique est matérialisée par un chemin encadré de fossés auquel succède une zone funéraire. Les restes sont enterrés dans une fosse, accompagnés d'offrandes constituées de céramiques, bijoux, monnaies ou verreries. Une nécropole fut également découverte livrant 23 inhumations et quatre tombes à incinération. Depuis, il nous a fallu un certain délai afin de situer dans le temps ces découvertes, mais également procéder à la restauration des objets découverts. » •

L'exposition matérialisant ces antiquités est à découvrir à la médiathèque Michel-Berger jusqu'au 21 octobre. L'entrée est gratuite aux horaires d'ouverture.

Partager cet article
Repost0

commentaires