Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Hariulfus

Rechercher

11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 11:45
REIMS/Les fouilles archéologiques commencent le 18 avril sur le Boulingrin La porte Mars médiévale est-elle sous le futur musée ?

Publié le jeudi 07 avril 2011 à 11H00

123

ALORS que les travaux de rénovation des halles suivent leur cours et pourraient être livrés dès la fin du premier semestre 2012, la ville s'active désormais à mener à bien le dossier de construction du futur musée qui prendra place sur la moitié de la place du Boulingrin. Lundi soir, Serge Pugeault, adjoint à la culture et chargé des grands travaux, a évoqué le calendrier du projet qui devrait être livré fin 2016 pour une ouverture en 2018 (lire par ailleurs). Il a annoncé aussi la reprise des fouilles archéologiques. D'un montant global de 2 M€, « sauf surprise », elles débuteront pour leur première phase du lundi 18 avril jusqu'à début juillet maxi. « Nous ne pouvons pas lancer l'appel d'offres pour les travaux tant qu'on ne connaît pas de façon précise l'état les vestiges des remparts et de la porte Mars médiévale dont des éléments ont été mis en évidence lors des fouilles archéologiques préventives », a expliqué l'adjoint. « S'ils sont en bon état on les intégrera au projet du musée et ça ne sera pas le même projet. »
Confirmer les hypothèses
Directrice du service archéologique de Reims métropole, Laure Koupaliantz a commenté les résultats des fouilles préventives menées sous la conduite de Laurent Camerini. « Nous sommes quasiment sûrs de nous trouver sur une des entrées de la ville de la fin de l'Antiquité et de la période médiévale. Une première tranchée nous a permis de mettre au jour le tracé du système défensif du Bas Empire ; dans une seconde, nous avons trouvé des traces d'enduits peints et de décors de maisons du Haut Empire, le papier peint de l'époque si l'on peut dire !
Dans une troisième tranchée sur une hauteur de 1,50 m (à cause de la toiture en toile du marché nous n'avons pas pu creuser plus profondément), nous avons découvert un gros massif de maçonnerie en pierre de taille qui correspond à une partie de la porte Mars médiévale ainsi que la trace d'une tourelle en négatif. Dans la quatrième tranchée, une voirie du Bas Empire a été mise au jour avec des ossements humains. »
L'objectif de ces nouvelles fouilles, en descendant plus profondément, est de localiser les éléments du système de fortification médiéval intégrant l'arc de triomphe romain et constitué notamment par la porte Mars médiévale en barbacane située à proximité du château des archevêques avec son système de double fossé, ses remparts. Il s'agit aussi d'estimer l'état de conservation des niveaux antiques non détruits au fil de l'histoire.
Les Rémois intéressés par le sujet pourront rencontrer les archéologues le dimanche 22 mai sur place à l'occasion de la journée nationale de l'archéologie organisée par l'Inrap et le service archéologique de Reims métropole.

Alain MOYAT

Partager cet article
Repost0

commentaires